Au Manoir Surnaturel

Discutons ensemble de phénomène étrange, de votre évolution spirituelle et médiumnique, nous sommes là pour vous aider et vous éclairer.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue au Manoir surnaturel, venez nous rejoindre ! ! merci à tous mes petits anges pour votre présence et vos participations.
Amicalement Néfertiti
Bienvenue au Manoir surnaturel, venez nous rejoindre ! ! merci à tous mes petits anges pour votre présence et vos participations.
Amicalement Néfertiti
Phase Lunaire
Derniers sujets
» Anniversaire papillon
Dim 9 Juil 2017 - 20:05 par nefertiti

» Anniversaire Chantounette
Dim 4 Juin 2017 - 17:07 par nefertiti

» Anniversaire caline
Lun 17 Avr 2017 - 18:33 par nefertiti

» Anniversaire Lindorie
Mer 5 Avr 2017 - 18:37 par nefertiti

» Anniversaire Yolyrène
Mar 4 Avr 2017 - 22:43 par nefertiti

» Anniversaire Ortolan
Jeu 2 Mar 2017 - 20:10 par nefertiti

» Anniversaire Khorgal
Ven 24 Fév 2017 - 13:36 par nefertiti

» Anniversaire Antoine 78
Lun 20 Fév 2017 - 0:09 par nefertiti

» Floride, Croix et ciel...
Mar 14 Fév 2017 - 19:12 par nefertiti

» Quelques chansons d'Amir
Mar 14 Fév 2017 - 19:07 par nefertiti

» Anniversaire Mafatedale
Mer 8 Fév 2017 - 12:58 par nefertiti

» Anniversaire Isadora
Mer 8 Fév 2017 - 12:57 par nefertiti

» C'était ton Anniversaire Lucie!
Sam 4 Fév 2017 - 21:58 par nefertiti

» Horoscope amérindien
Dim 4 Déc 2016 - 13:59 par nefertiti

» Quelques chansons
Jeu 17 Nov 2016 - 19:09 par nefertiti

VOTES
Merci de voter pour le forum

Partagez | 
 

 Psychopathe VS Empathe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MarianneRomanova
Carto/Médium
avatar

Féminin

MessageSujet: Psychopathe VS Empathe.   Mar 26 Jan 2016 - 9:51

« Le mystère suprême du despotisme, s’accessoirise et séjourne, afin de garder les hommes dans un état de déception en masquant la crainte par laquelle ils sont tenus en échec, de sorte à ce qu’ils se battent pour leur servitude comme pour un . » – Baruch Spinoza

Êtes-vous en train de vous battre pour votre réclusion comme si c’était votre ?

Alors, il se peut que vous ayez été dupé. Vous avez été corrompu. Vos pensées ne sont pas les vôtres. Vos actes ne vous sont pas propres. Vous êtes, en quelque sorte, une marionnette conditionnée qui est dans l’illusion de vivre dans la liberté, et les psychopathes de ce monde sont vos marionnettistes intransigeants.
Les questions que vous devez vous poser sont les suivantes: « Suis-je prêt(e) à faire le nécessaire pour devenir libre? Suis-je prêt(e) à être dans une position d’inconfort afin de me détromper? Est-ce mieux d’être giflé par la vérité ou d’être embrassé par un mensonge? Suis-je prêt à sacrifier mon confortable mensonge pour une vérité gênante? Suis-je assez fort(e), par la ‘grâce’, de laisser tomber mon illusion sur le sol et de choisir l’impitoyable vérité? Et surtout: Ai-je le courage de désobéir? »

Afin de répondre à ces questions de manière efficace, et aussi, afin de trouver de meilleures questions, nous devons être capables de transformer notre psychopathologie en une courageuse pathologie de maintenant.

Le cancer commence par un groupe de cellules qui ne parvient pas à communiquer avec la réception consciente de l’hôte. Ces cellules deviennent compétitives au lieu d’être coopératives. Lorsque la concurrence devient prioritaire et que la coopération devient négligeable, alors nous savons que nous avons échoué en tant qu’espèce.
De façon collective, chez tous les êtres humains, la vanité mène à la ségrégation et à la concurrence, la concurrence mène à la peur et à la cupidité, la cupidité mène à la tromperie et à l’immoralité, et la tromperie et l’immoralité sont le terrain propice de la maladie qui nous guerroie les uns les autres et notre terre.
Chaque acte de haine et d’autodestruction dans notre monde commence par la haine de soi et l’autodestruction. Et tout commence par une rupture de communication.
Nous avons perdu la capacité de communiquer naturellement les uns avec les autres en tant qu’êtres humains. Nous avons perdu la capacité de communiquer avec la nature de façon saine. Ces actes inconscients de désapprentissage sont systémiques et transmis de génération malsaine en génération malsaine.

Il est plus que temps de briser la chaîne paroissiale de notre système de valeurs périmées. Il est temps de nous dévêtir de cette débâcle malsaine et insoutenable.
Comme R.D. Laing l’a dit, « Nous sommes effectivement en train de nous détruire par la violence déguisée en amour. »

La façon la plus simple est d’être le changement que nous souhaitons voir dans le monde afin de devenir une force de la nature assez puissante pour changer le monde. Mais une autre manière de le faire, est en nous détrompant – en devenant compatissant et emphatique pour le sort des autres, et en saupoudrant des morceaux de la vérité sur la tromperie de la masse, comme on le ferait avec des graines, qui finiront par se transformer en une force à ne pas négliger.
Comme tel, l’homme s’est fait prendre dans le cycle de la peur, de l’apathie et de la haine. Une société fondée sur ces éléments met en place un système qui est fondamentalement incapable d’engendrer la santé et le bonheur, et réprime ainsi le développement humain.
Et nous voilà ici: vivant dans un monde où le développement humain est réprimé, au détriment de notre santé individuelle et de la santé de l’écosystème. Cependant, l’évasion à cette tendance malsaine réside non seulement dans la rébellion, mais également, par le fait d’entretenir une liberté personnelle et de renoncer à toutes formes d’anesthésie et d’auto-illusion.

En effet, tandis que la liberté authentique n’est pas une chose facile à atteindre, sa déficience est quelque chose d’évident dans la dévastation à la fois de l’individu et de la civilisation à grande échelle, pendant que les conformistes peu prévoyants cherchent à victimiser les uns les autres et à infliger à plusieurs reprises des violences au peuple dans le but de maintenir l’illusion du confort et du pouvoir qui est protégée par le slogan de leur déception.
Comme l’a dit autrefois Arno Gruen : « Si les gens basent leur identité sur l’identification à l’autorité, leur liberté provoquera une certaine anxiété. Ils devront ensuite dissimuler la victime qui est en eux par le recours à la violence contre les autres. »

Comprenez ceci: le monde a été fait afin d’être libre en son sein. Donc renoncez à tout autre monde qui ne vous permet pas d’être libre; que ce monde soit votre famille, votre pays, votre religion ou votre politique. Échappez à tout monde qui ne vous permet pas d’être libre.
Un signe évident que vous n’êtes pas libre est que vous êtes abusé. La question est de savoir maintenant si: cela vous convient qu’on abuse de vous?
Comme disait Chris Hedges: « Nous vivons dans des mondes virtuels et imaginaires créés par des entreprises qui tirent profit de notre déception ».
Ce sont précisément ces mondes virtuels que nous devons renverser. Les mondes virtuels sont des outils. Et nous devons nous permettre de laisser derrière des outils irresponsables succombant à un système trompeur, et d’utiliser nos outils de façon responsable et empathique afin de transformer le système en une version plus saine et complète.

Il y a une guerre active entre les menteurs manipulateurs et les diseurs de vérité compatissants, entre les psychopathes et les empathes.
Dans quel camp êtes-vous? Tout cela soulève également la question: Êtes-vous en train de vous mentir à vous-même? – qui est l’une des questions les plus difficiles à répondre honnêtement, mais vous devez vous poser cette question, pour éviter de tomber trop facilement dans les mains d’un escroc ou d’un marchand de remèdes de charlatan qui traîne dans les parages. Méfiez-vous de la tyrannie de la routine. Ne soyez pas inflexible. Plus vous serez flexible et souple, plus vous serez en mesure de maintenir un navire à flot au moment où les vicissitudes des eaux se briseront à votre fenêtre, et plus vous serez prêt à être un symbole d’espoir pour les autres.
Le changement n’est pas une chose facile, il ne l’a jamais été. Mais le changement est inévitable. Soit nous nous détruisons nous-mêmes et ainsi que le monde qui essaye de l’empêcher, soit nous nous adaptons et nous nous relevons pour suivre le rythme.
L’un de mes devoirs en ce monde consiste à pénétrer la tromperie, retourner les pierres, éveiller les gens aux vérités cachées, et à sensibiliser le public. Ce que je souhaiterais dire c’est, au lieu d’essayer de posséder la Vérité; laissez-vous porter par elle. Donc, dites ceci de votre propre bouche: Je ne suis pas une victime de ce monde, Je suis le monde. Même si cela n’a pas toujours été le cas, il est important de reconnaître les points où vous avez été faible, naïf, dupé, et même malsain.
J’avais l’habitude de travailler pour la NSA via la marine américaine en tant que crypto analyste. Oui, j’étais naïf. Moi, comme de nombreux autres innocents marins, soldats, aviateurs et marines, j’ai été induit en erreur et on m’a fait croire qu’il était honorable de se battre et d’espionner pour protéger la vie des innocents du monde.
J’avais tort. Je me suis fait embobiner. Plutôt, nous nous sommes fait embobiner.

Nous avions été exposés à des déclarations trompeuses. Nous étions en fait là pour combattre et espionner pour le compte d’un régime corporatif ploutocratique immoral, qui est d’ailleurs encore au pouvoir actuellement.
Nous étions là dans le but d’être des pions dans un jeu d’échecs géant sur le pétrole et le pouvoir.
Nous avions été conditionnés comme les rouages ​​d’une horloge immorale de propagande systématique et d’ordres contraires à l’éthique. Ils ont utilisé des tactiques de peur pour nous rendre paranoïaques.
Ils ont utilisé des faux titres et des faux grades pour jouer sur nos passions. Ils ont utilisé ces mêmes faux titres pour jouer avec notre fierté, en nous donnant des rubans vides, des médailles tape-à-l’oeil qui ne valaient rien, et un rang qui ne signifiait rien de plus que vous étiez un bon petit mouton obéissant à un mastodonte immoral d’hommes dupés.
Foutaise! La guerre ce n’est pas la paix. L’ignorance ce n’est pas la force. La liberté ce n’est pas l’esclavage.
« Si vous désirez vaquer seulement à la recherche de la vérité », écrit René Descartes, « Il est nécessaire qu’au moins une fois dans votre vie vous doutiez, aussi loin que possible, de toutes les choses. »
Et donc j’ai fait volte face à ce sujet. J’ai décidé de me détromper, en utilisant un processus impitoyable d’auto-interrogatoire et d’humour pointu pour révéler la vérité cachée derrière la fumée et les miroirs de la tromperie de masse.
Ce que j’ai appris a bousculé mon monde, car il en existe beaucoup d’autres. Mais ma libération était mon . La douleur qui venait de la connaissance était exceptionnellement plus gratifiante que le bonheur qui provenait de l’ignorance.
Ma chute était intense, mais lorsque je suis tombé à terre, je réappris à tomber en amour.
Comme Sogyal Rinpoché l’a dit: « Ainsi, chaque fois que les pertes et les déceptions de la vie nous donnent une leçon d’impermanence, elles nous rapprochent en même temps de la vérité:

Quand vous tombez de très haut, vous ne pouvez qu’atterrir sur le sol de la vérité. Et si vous possédez la compréhension née d’une pratique spirituelle, tomber ne constitue en aucun cas un désastre mais, au contraire, la découverte d’un refuge intérieur. »
La seule façon pour que la tromperie soit morale c’est au moyen du processus artistique.

Comme Marco Tempest dit; « L’art est une duperie qui crée de vraies émotions – un mensonge qui engendre la vérité. Et quand vous vous consacrez à la duperie, ça devient de la magie. »

Nous avons besoin de plus de cette magie, surtout dans un monde dépourvu de capacités magiques. Il est magique précisément parce qu’il transforme la tromperie en vérité, et a donc le pouvoir de transformer les psychopathes en empathes, en semant des graines comme de minuscules balises recouvertes d’espoir.
Qu’il s’agisse des bandes dessinées de Charlie Hebdo ou d’articles comme celui-ci, l’art peut littéralement changer le monde.
Notre art audacieux est comme l’escrime dans le cerveau, il est la preuve manifeste que la plume est bien plus forte que l’épée. Avec l’art, nous pouvons couper l’arcade de la tromperie qui a été transmise à partir d’une structure de pouvoir contraire à l’éthique composée d’hommes psychopathes qui veulent à tout prix maintenir leur pouvoir au point de détruire le monde.
Comme Arno Gruen dit, « Peu importe le nombre de beaux discours des personnes qui sont liées au pouvoir (les psy-chopathes) rattachent au principe d’égalité (empathes), ils ne peuvent jamais approcher leurs congénères sur un pied d’égalité; leurs relations avec les autres sont définies uniquement en termes de puissance et de faiblesse. Par conséquent, ils doivent accumuler le plus de pouvoir possible, avec pour objectif de devenir invulnérables et de prouver cette invulnérabilité. »
Il est du devoir des empathes artistiques de ce monde de faire face à cette fausse invulnérabilité avec la puissance de la plus pure des vulnérabilités qu’il soit, et l’art sera notre véhicule.
Le courage ne consiste pas à être invulnérable, comme une machine. Le courage n’est pas une rigidité inébranlable, comme un char. C’est souple, comme l’eau.
Je vous prie, vous, vous qui oserez regarder non pas pour ce qu’il y a de solide à l’intérieur de vous, mais qui rechercherez à la place, ce qui est mou et malléable. Le courage viendra.
Comme Bruce Lee, qui est présenté comme un artiste, disait: « Vide ton esprit, sois informe. Informe, comme l’eau. Si tu mets de l’eau dans une tasse, elle devient la tasse. Tu mets de l’eau dans une bouteille et elle devient la bouteille. Tu la mets dans une théière, elle devient la théière. Maintenant, l’eau peut couler ou elle peut s’écraser.
Sois de l’eau, mon ami. »
Votre douceur va prendre forme et elle prendra la forme de l’empathie, qui a le pouvoir d’écraser toute forme de psychopathologie, et sa forme sera une aventure très performante.
Les gens me demandent souvent déconcertés: « Pourquoi vas-tu à l’encontre des lois des hommes? » Et je leur dis: « Parce que vos épées ne seront jamais aussi tranchantes que ma plume ».

Source : themindunleashed.org

Sandra Véringa

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Que ta vie soit comme un chant d'espérance..."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Psychopathe VS Empathe.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Psychopathe VS Empathe.
» Le psychopathe avait été confondu par les expertises
» Docu sur Arte : Je suis un psychopathe
» Pour vous, qu'est-ce que l'empathie? // TEST en page 1
» Effet protecteur de la labradorite ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Manoir Surnaturel :: LA COLLINE DES CONNAISSANCES :: LA COLLINE DES CONNAISSANCES :: BIEN ETRE-
Sauter vers: