Au Manoir Surnaturel

Discutons ensemble de phénomène étrange, de votre évolution spirituelle et médiumnique, nous sommes là pour vous aider et vous éclairer.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue au Manoir surnaturel, venez nous rejoindre !
Amicalement Néfertiti & nola
Bienvenue au Manoir surnaturel, venez nous rejoindre ! !
Amicalement Néfertiti & nola
Phase Lunaire
Derniers sujets
» Oscar le chat qui prédit la mort de plus de 100 personnes
Ven 25 Mai 2018 - 12:29 par nefertiti

» L'Angoisse, l'anxiété
Mar 15 Mai 2018 - 9:53 par nefertiti

» REGLEMENT DU FORUM
Mar 15 Mai 2018 - 9:16 par nefertiti

» HOROSCOPE MAI 2018 LION
Mar 8 Mai 2018 - 20:08 par nola

» HOROSCOPE MAI 2018 VIERGE
Mar 8 Mai 2018 - 19:56 par nola

» HOROSCOPE MAI 2018 BALANCE
Mar 8 Mai 2018 - 19:52 par nola

» HOROSCOPE MAI 2018 SCORPION
Mar 8 Mai 2018 - 19:46 par nola

» HOROSCOPE MAI 2018 VERSEAU
Lun 30 Avr 2018 - 17:06 par nefertiti

» HOROSCOPE MAI 2018 CAPRICORNE
Lun 30 Avr 2018 - 17:02 par nefertiti

» HOROSCOPE MAI 2018 SAGITTAIRE
Lun 30 Avr 2018 - 17:01 par nefertiti

» CHOSEN | by Generdyn (feat. Svrcina)
Lun 30 Avr 2018 - 16:59 par nefertiti

»  « Qu’est-ce qu’un travailleur de la Lumière »?
Ven 27 Avr 2018 - 13:20 par nola

»  Voici 7 recommandations de vie saine si vous ne pouvez pas faire de thérapie
Ven 27 Avr 2018 - 13:20 par nola

» La signification spirituelle de la Nouvelle Lune et comment utiliser son pouvoir
Ven 27 Avr 2018 - 10:33 par nefertiti

» HOROSCOPE LUNAIRE SEMAINE DU 23 AVRIL
Ven 27 Avr 2018 - 10:31 par nefertiti

VOTES
Merci de voter pour le forum

Partagez | 
 

 Nous sommes déjà le défunt que nous construisons

Aller en bas 
AuteurMessage
nefertiti
La cheftaine
avatar

Féminin

MessageSujet: Nous sommes déjà le défunt que nous construisons   Sam 21 Avr 2018 - 7:53

Nous sommes déjà le défunt que nous construisons

Cet article fait suite à une réflexion, une méditation personnelle. Il regroupe à la fois des termes qui proviennent de mon ressenti et des termes empruntés de lectures.

Lorsque notre corps physique meurt, les atomes qui le composent restent maintenus ensemble. Ces atomes sont composés de grains d’énergie (qui forment les fréquences de la lumière).
Lors d’une réflexion personnelle, j’avais ressenti que chaque grain d’énergie qui existait à l’intérieur de chaque fréquence de la lumière était relié à au moins un grain d’énergie de toutes les autres fréquences, si bien que nos atomes sont composés de grains d’énergie qui sont reliés à tout et au Tout. Mais ce Tout (tout ce qui compose l’Univers) ne disparaît pas ; tout ce qui existe dans l’Univers se forme, se transforme, mais ne disparaît pas. Lorsqu’une chose meurt, elle vit sur d’autres fréquences, invisibles pour l’œil humain, mais elle ne disparaît pas.

Donc, si les atomes qui continuent de former le corps d’un défunt sont encore en cohésion, avant que le corps ne s’effrite et que les atomes repartent dans l’Univers pour s’assembler à d’autres atomes, ils continuent d’exister une interaction d’une certaine force entre eux, d’une part.
Et, d’autre part, puisque rien ne disparaît dans l’Univers, les atomes du corps d’un défunt étant reliés à tout ce qui existe dans l’Univers, ils continuent de vivre sur certaines fréquences ; ils apparaissent comme de la matière inerte, qui elle, est reliée également à tout. Donc si les atomes de ce corps sont maintenus en cohésion par une certaine force d’interaction à défaut de laquelle, le corps partirait en « poussière », s’effriterait très vite après la mort, mais que, malgré cette certaine force d’interaction, le corps ne bouge plus, ne réagit plus (ne vit plus), ces atomes étaient alors reliés à quelque chose qui leur donnait la possibilité de bouger, de réagir, d’aimer, d’entendre (un bruit – un mort ne réagit à aucun bruit), de ressentir le toucher (un mort ne réagit à aucun toucher), de sentir une odeur (quand on vit et que l’on dort, une forte odeur peut nous réveiller, mais une forte odeur de cadavre ne réveille pas le mort qui ne sent pas l’odeur) ; les sens qui nous permettent d’entendre, de sentir, de toucher, de voir, d’avoir du goût (une forte épice placée sur la langue d’un mort ne le fait pas réagir, il n’a pas de goût) sont dans ce quelque chose qui « commandait » le cerveau pour nous permettre de voir, entendre, sentir, toucher, avoir du goût.

Le cerveau commande le corps physique, mais il faut se demander : qu’est-ce qui commande le cerveau ?

Le corps reste donc en cohésion maintenue par une certaine force d’interaction entre les atomes qui le composent, mais qui n’est pas suffisante pour lui permettre d’être en vie. Les corps subtils (astral, mental, causal, bouddhique, atmique) qui imbibaient le corps sont ceux qui donnaient la possibilité à ce corps de voir, d’entendre, de sentir, de goûter, de toucher, de bouger, de réagir, d’aimer, de penser, d’être en vie. Ils se sont détachés du corps physique, ce qui permet au défunt de continuer de voir, d’entendre, de sentir, de goûter, de toucher, de penser, d’aimer, de bouger, de réagir, de ressentir, d’imaginer, de vivre.

La vie est apportée à ce corps, qui est un tissu dense tissé par l’âme/l’esprit, et elle se détache de ce corps en « coupant le cordon » pour continuer de vivre sur les plans d’existence correspondant à ce que nous avons vécu : nos corps astral, mental, causal, bouddhique et atmique sont en nous (sont entre les atomes du corps physique) pendant notre vie dans notre corps physique.
Lorsque ces corps se détachent du corps physique, nos émotions (le corps astral), nos pensées (corps mental), notre mémoire de nos vies (corps causal), notre clarté d’esprit (corps bouddhique), notre divinité (corps atmique) continuent de vivre. Si nous étions une personne très angoissée, le corps astral qui continue d’exister continue de ressentir des angoisses ; il continue son cheminement, non plus dans le corps physique, mais hors du corps. Si nos pensées étaient noires dans notre vie, dans le corps mental, elles continueront d’être noires et d’évoluer, bien évidemment, selon leur cheminement.

Nous conservons notre façon de penser, de ressentir, d’aimer, d’agir, de croire, mais hors du corps. Je pense bien sûr à la question du suicide : le suicidé se retrouve de l’autre côté tel qu’il était, sauf qu’il n’a plus de corps physique ; il voulait mettre fin à sa vie, mais il n’a fait que mettre fin à son corps ; sa vie continue, puisque c’est justement ses corps subtils qui continuent de lui donner vie, qui donnaient vie à son corps.

Je pense aussi au fait de tuer une personne qui fait le mal. Lorsqu’une personne, qui a fait le mal sur Terre, est tuée, elle continue de vivre, dans les bas plans de l’astral ; si ses intentions étaient mauvaises sur Terre, elle emporte avec elle ses intentions, et elle peut agir via l’inconscient d’une personne physique pour réaliser ses intentions. La personne physique peut se demander ce qu’il lui a pris, ne pas comprendre un acte qu’elle n’aurait jamais commis avant. On ne tue pas une personne pour l’empêcher d’agir, de faire le mal ; on ne tue que son corps physique, mais elle, elle continue de vivre avec les mêmes pensées, émotions, intentions, actions, réactions hors de son corps physique et pourra agir via l’inconscient d’une personne pour réaliser ses intentions.

Je pense qu’il en va de même lorsqu’une personne n’accepte pas de ne plus avoir de corps physique ; elle reste qui elle est, puisque ce n’est pas le corps physique qui lui donnait son caractère, mais les corps subtils qui animaient ce corps physique et s’en sont détachés. Si elle voulait accomplir une mission sur Terre, et qu’elle n’a pas eu la possibilité de le faire à travers son corps physique, elle peut agir via l’inconscient d’une personne pour le faire.

Question que l’on peut se poser : sommes-nous toujours nous-mêmes ou sommes-nous par moment ou pour un certain temps, voire une vie, soumis aux intentions d’une ou de plusieurs entités qui n’ont pas réalisé sur Terre ce qu’elles voulaient accomplir ? Via notre inconscient, une entité peut nous communiquer des pensées, des intentions, des émotions…
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Smack


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Ne pleure pas celle que tu as perdue, mais réjouis-toi de l'avoir connue"

Jean-Louis Trintignant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nous sommes déjà le défunt que nous construisons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommes nous manipulés ?
» Débat : Sommes-nous égaux devant le bonheur? Croire rend-il heureux?
» Accident du travail : nous ne sommes pas couverts pour les soins
» NOUS SOMMES TOUS -- LEGION ETRANGERE CHANT du 1 RE
» Sur notre fiche de rétribution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Manoir Surnaturel :: LA COLLINE DES CONNAISSANCES :: LA COLLINE DES CONNAISSANCES :: SPIRITUALITE-
Sauter vers: